Conférence "Open Sesame" : l'étranger dans la langue de Proust par Emily Eells

Dans le cadre du séminaire "multiinguisme, traduction, Création / 2019-2020" à l'Ecole Nationale Supérieure, 45 rue d'Ulm, Paris 5e, le 6 mars 2020, entre 15h et 17h, salle Weil, Emily Eells donnera une conférence intitulée "Open Sesame" : l'étranger dans la langue de Proust.

La traduction de Ruskin par Proust, et notamment le passage de Sésame et les lys où il réfléchit à la signification des mots, servira de point de départ à cette communication. Emily Eels propose de se concentrer sur le jeu dans la langue de Proust et le défi qu’il représente pour ses traducteurs en anglais. La créativité verbale de Proust – ses anglicismes, ses néologismes, les « cuirs » et les jeux de mots qu’il met dans la bouche de ses personnages – est mise à l’épreuve par la traduction qui doit en sonder le sens. L’étude de cette question pourrait porter comme sous-titre « Proust en anglais dans le texte » car elle s’intéressera aux mots anglais qu’il inscrit dans son texte mais aussi à sa traduction qui met en œuvre des stratégies visant à conserver les empreintes et emprunts de la langue étrangère dans la version originale.

Emily Eells est professeur de littérature britannique à l’Université Paris Nanterre. Spécialiste de Proust et auteur de Proust’s Cup of Tea : Homoeroticism and Victorian Culture (Ashgate, 2002), ses recherches actuelles se concentrent sur John Ruskin et le livre illustré. Elle a co-édite avec Naomi Toth les actes du colloque Traduire la sonorité dans l’œuvre de Proust, publiés en 2018 chez Honoré Champion.

Séance organisée avec l’équipe Proust.

 

Dernière modification le lundi, 02 mars 2020 07:31