Acquisition de quatre lettres de Proust à Louis d'Albuféra

Le 10 juillet (jour anniversaire de Marcel Proust), la maison de ventes Beaussant-Lefevre organisait à Drouot une vente aux enchères de lettres, pour la plupart inédites, de Proust à son ami Louis d'Albuféra. La Société des Amis de Marcel Proust est intervenue au cours de cette vente pour acquérir trois lettres en exerçant le droit de préemption qui nous est offert au titre du label "Musée de France" attaché à la Maison de Tante Léonie (article L123-3 du code du patrimoine).

Il s'agit de trois lettres dans lesquelles Proust évoque, respectivement, l'absence de ses parents défuntsun diner de Montesquiou chez ses parents, et son amour de la littérature.

Par ailleurs, le lot 7 était constitué d'un long poème humoristique dans lequel Proust console d'Albuféra, contraint à un mariage de raison. Estimé entre 15 et 20000 euros, il avait été écarté de notre dossier de préemption. Cependant, en ayant constaté qu'il ne trouvait pas enchérisseur à 6000 euros, nous avons pris la décision de l'acheter également, en raison de son caractère très original.

Ces acquisitions viendront enrichir les collections de la Maison de Tante Léonie. Elles ont été rendues possibles grâce au soutien du Ministère de la Culture et du Département d'Eure-et-Loir, qui nous accordent à ce titre une subvention exceptionnelle couvrant environ les deux-tiers de la dépense. La Société des Amis de Marcel Proust les en remercie chaleureusement.

Dernière modification le lundi, 30 septembre 2019 20:27